Profession : Cafetier

DEPUIS 4 GENERATIONS

Nous sommes au début du 20ème siècle, à Arêches, Joseph François exerçait déjà la profession de commerçant-cafetier dans une maison située au cœur du village : « Café du Grand Mont ».

Il tenait avec sa femme, Zénaïde une épicerie et un « café » : enfin leur cuisine était ouverte à tous pour boire un  « petiou canon »  et « cassa la creûte » ensemble.

C’est en 1935 que leur fille Joséphine, marié avec Léopold, voulut accueillir les quelques touristes déjà présents à Arêches.

C’est avec lui qu’elle créa un restaurant et un hôtel pour assouvir son rêve. A cette époque, ils servaient le menu du jour et des spécialités du village.

En 1962, Léopold s’associa avec son fils Marcel, pour essayer de développer le commerce familial. Ce fut chose faite dès 1970 lorsque Marcel, marié avec Denise, institutrice à Beaufort, reprit la maison.

En 2001, c’est au tour de Ludovic, l’arrière petit-fils de Joseph, de reprendre l’affaire familiale : L’hôtel** Les Ancolies. 

Depuis 2013, Régis l'autre arrière petit-fils de Joseph s'est associé à son frère Ludovic dans l'affaire familiale. Ensemble ils ont créé en 2013 un centre bien-être & SPA et en 2016 une laverie automatique et un bar à vins & fromages au centre du village d'Arêches. 

 
 L'Hôtel les Ancolies en 1935

L'Hôtel les Ancolies en 1935

 Les 4 enfants de Joséphine dont Marcel le petit dernier

Les 4 enfants de Joséphine dont Marcel le petit dernier

 Joséphine en habit du pays

Joséphine en habit du pays

 La route principale du village devant l'hôtel en hiver

La route principale du village devant l'hôtel en hiver

 Les 4 enfants de Joséphine dont Marcel le petit dernier

Les 4 enfants de Joséphine dont Marcel le petit dernier